mercredi 20 décembre 2006

Au moyen age

Au Xe siècle, les châteaux forts, les églises, les chapelles de prieurés remplissent la campagne. Malgré les défrichements, le Limousin reste un pays de bois. La paroisse d’Oradour-sur-Glane s’appelle Oratorio supra Glanam.
 
La plus vieille partie de l’église date du XIIe siècle : le chœur. La lanterne des morts, monument essentiellement de la région limousine et de ses environs, date également du XIIe siècle. Elle a été construite dans le cimetière à la sortie d’Oradour en direction de Limoges. Lors d’évènements funéraires une lampe à huile était disposée au sommet de la lanterne et brûlait toute la nuit. La dalle servait d’autel.
 
De 1361 à 1421, Oradour se retrouve dans une zone occupée par les Anglais. Redevenu français, le village se trouve à la frontière du Poitou et du Limousin. Une zone d’Oradour est alors régie sous le droit coutumier (Poitou) et une seconde sous le droit écrit (Limousin). Les habitants étaient devenus poitevins sous la loi, mais restés limousins dans les mœurs et les esprits.
Au XVe siècle, après la guerre de cent ans, la nef et les chapelles latérales de l’église sont construites.
 

Posté par xavmax à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Au moyen age

Nouveau commentaire